L’idée de la gratuité et de l’universalité de l’éducation en Haïti s’est dégagée dans toutes les Constitutions de la République,  mais s’est encore mieux précisée dans celle de 1987 en ses articles 32.1 à 32.3. Article 32.1: « L'éducation est une charge de l'Etat et des collectivités territoriales. Ils doivent mettre l'école gratuitement à la portée de tous, veiller au niveau de formation des Enseignements des secteurs public et privé ». Article 32.3: « L'enseignement primaire est obligatoire sous peine de sanction à déterminer par la loi. Les fournitures classiques, et le matériel didactique, pris en charge par le Gouvernement, seront mis à la disposition des élèves au niveau de l'enseignement fondamental ».Ces principes ont été renforcés par la participation et l’entérinement par Haïti de toutes les conventions sur l’éducation pour tous.

   Lire la suite


     


Responsabilités-clé dans la gestion de la composante IV

Gestion, Suivi et Evaluation

Cette composante contribuera à renforcer les capacités d’exécution du projet par le Ministère. Elle vise à intégrer davantage l’équipe chargée du projet dans les structures nationales et à renforcer ses compétences en matière de gestion et d’évaluation du projet et d’autres activités prioritaires, conformément au Plan opérationnel.

Les fonds alloués serviront à couvrir les frais de gestion pour conduire et superviser les activités du projet. Ils seront également utilisés à renforcer les systèmes de suivi et d’évaluation du MENFP (DPCE et UEP) notamment l’évaluation de la sous-composante ''Soutien à l’apprentissage''. Une étude approfondie de l’efficacité et de l’impact du programme de dispense des frais de scolarité sera également réalisée. Il s’agit également de conduire l’évaluation d’impact des volets renforcement des services scolaires et ''M’ap Li Nèt Ale''.

Cette composante prendra en charge les frais de mission d’expertise, les opérations de coordination,  le personnel de coordination, la gestion fiduciaire (chargé de la passation de marché et de la gestion financière) et les consultants techniques conduisant des activités particulières. Les résultats attendus sont la réussite globale de la mise en œuvre  du projet et la diffusion d’informations de qualité sur sa performance.