L’idée de la gratuité et de l’universalité de l’éducation en Haïti s’est dégagée dans toutes les Constitutions de la République,  mais s’est encore mieux précisée dans celle de 1987 en ses articles 32.1 à 32.3. Article 32.1: « L'éducation est une charge de l'Etat et des collectivités territoriales. Ils doivent mettre l'école gratuitement à la portée de tous, veiller au niveau de formation des Enseignements des secteurs public et privé ». Article 32.3: « L'enseignement primaire est obligatoire sous peine de sanction à déterminer par la loi. Les fournitures classiques, et le matériel didactique, pris en charge par le Gouvernement, seront mis à la disposition des élèves au niveau de l'enseignement fondamental ».Ces principes ont été renforcés par la participation et l’entérinement par Haïti de toutes les conventions sur l’éducation pour tous.

   Lire la suite


     


Pour une Éducation de Qualité en Haïti (PEQH)

 Résumé Non Technique

1.  Dans la perspective de maintenir les efforts en vue d’augmenter l’accès à l’éducation dans les zones reculées d’Haïti, le MENFP est en phase préparatoire du prochain projet de financement, intitulé projet Pour une Éducation de Qualité en Haïti (PEQH), en partenariat avec la Banque Mondiale. Les composantes du Projet PEQH proposées et en voie de développement sont les suivantes : (1) Accroitre l’accès à une Éducation de Base publique et de qualité dans les communautés les plus pauvres et les moins desservies ; (2) Soutenir l’accès à une éducation de Base de qualité et non-publique dans les communautés les plus pauvres ; et (3) Renforcement Institutionnel et capacitation technique du MENFP.


  

Le résumé de projet étant tiré du document d'évaluation de projet (PAD), du rapport d'évaluation (SAR) ou du document du programme (PGD), il peut ne pas refléter exactement la teneur du projet en son état actuel.

Le coût total du projet inclut l’ensemble des financements provenant de la Banque mondiale et d’autres sources, et est exprimé en millions de dollars. Pour les projets en cours et clos, le montant indiqué correspond à l’engagement pris à la date d’approbation par le Conseil. Il ne reflète aucune annulation. Pour les projets envisagés (en réserve) et abandonnés, le montant indiqué correspond au montant envisagé. Le montant des engagements pour les projets en réserve est donné à titre indicatif et est susceptible de changer en cours de préparation du projet.

 Telecharger les documents du projet

   Le cadre de gestion environnementale et sociale

  Le cadre politique de réinstallation